Géorgie

Lors du conflit de 2008 et à la suite d’un accord de paix en six points signé par l’intermédiaire de l’Union européenne, une libération simultanée de prisonniers de guerre a eu lieu entre la Russie et la Géorgie, dans le village d’Igoeti. Le rôle de médiateur et de soutien joué par l’Union européenne et par d’autres organisations externes au conflit a peut-être eu une influence constructive, permettant l’application de ces mesures respectant les dispositions du DIH.