Niger

Durant le conflit de 2007 à 2009, le Mouvement des Nigériens pour la Justice (MNJ), un groupe armé non étatique, a autorisé le CICR à donner les premiers secours aux soldats capturés des Forces Armées du Niger (FAN) et a libéré les soldats dont l’état nécessitait une assistance médicale. Le CICR a également pu rendre visite aux détenus durant leur internement. Le MNJ a par la suite libéré les derniers soldats détenus. L’implication d’un intermédiaire neutre dans le processus semble avoir été essentiel pour générer un comportement conforme au droit humanitaire.