Libye

En Libye, après que les émeutes ont dégénéré en conflit armé en 2011, les autorités détentrices ont autorisé le CICR à visiter différents centres de détention et les détenus de leur choix.
Grâce à un accord conclu à Rome le 18 juin 2016 par les dirigeants de différents groupes ethniques et politiques du sud de la Libye, sous les auspices de l’organisation humanitaire « Communauté de Sant’Egidio », des médicaments et d’autres produits ont été acheminés dans la région du Fezzan, dans le sud du pays.
Pendant le conflit armé de 2011 en Libye, le Conseil national de transition de la Libye (CNT) a élaboré un manuel opérationnel sur les règles fondamentales des conflits armés et l’a diffusé sous diverses formes, notamment en envoyant des extraits via des messages écrits (SMS) sur les téléphones portables ou encore en diffusant des messages en continu à la radio ou à la télévision.
En 2011, le Ministère libyen de la Défense a chargé le Centre libyen de lutte antimines (LMAC) de s’occuper de la gestion du déminage. En 2013, le premier site de stockage de munitions a été construit à Misrata, sous la supervision de la Libye et des Nations Unies, grâce au soutien financier du gouvernement suisse, ainsi que de mesures complémentaires.